Se défaire d'une relation toxique

Une relation toxique

 

Qu'est-ce qu'une relation toxique?

Une relation est considérée comme toxique, à partir du moment où elle n'est pas saine.

Très souvent les personnes se retrouvent prises au piège dans le même engrenage et ne parviennent pas à avoir une relation dans laquelle elle se sent confortable, ceci que ce soit dans les relations personnelles ou professionnelles.

A partir du moment où une relation n'est pas claire,

A partir du moment où on perçoit une relation comme étant étrange, voire malsaine,

A partir du moment où un comportement est malveillant,

A partir du moment où une relation est construite sur la manipulation qui "vous demande de vous effacer pour l'autre",

A partir du moment où dans une relation l'autre vous amène à agir contre votre volonté,

A partir du moment où vous resentez un mal-être avec une personne que vous fréquentez et que vous n'en comprenez pas la cause,

A partir du moment où une personne  sans cause réelle vous humilie,

A partir du moment où vous commencez à vous sentir dans l'insécurité avec quelqu'un,

A partir du moment où vous ne vous sentez plus aimé (e) mais que vous avez peur de partir, de peur de représailles...

Au travail, on vous maltraite ou bien on vous harcèle...et on finit par vous rabaisser devant vos collègues,

Il y a encore beaucoup d'exemples que sans doute vous connaissez déjà....

Beaucoup de gens sont pris en otage par la manipulation. Un vrai travail de sevrage et d'éveil des victimes est necessaire pour les aider à sortir de cette prison psychologique.

 

Profil de la personnalité toxique

Tout d'abord, ce qu'il est dit est qu'il ou elle cherche à assujettir psychologiquement sa victime, pour se valoriser, car une faille importante est présente dans sa personnalité.

Qui est-il/elle?

Séducteur(trice), aimable, philosophe... D'apparence très gentil et abordable, son comportement lui permet d'atteindre ses objectifs, bien souvent aux dépens des autres,  mais il/elle est en réalité froid(e) intérieurement même s'il (ou elle) peut feindre l'empathie, la sensibilité et la sympathie.

Il/elle :

Il/elle, est incapable de prendre en compte les émotions des autres, désirs et sentiments, puisqu'il/elle ne parvient par à les ressentir, à cause du vide intérieur qui l'occupe en continue et l'amène à refléchir tout le temps à des stratégies pour manipuler.

Il/elle sait par contre comment provoquer de vraies émotions chez sa victime, toujours pour atteindre ses buts narcissiques.

Est très attaché aux détails et aux faits et s'en sert à merveille pour manipuler. Il/elle crée des fiches sur sa victime pour mieux l'étudier et la manipuler.

Il/elle utilise son entourage pour vivre et ne pas s'éffondrer puisqu'il se "nourrit des émotions de ses mêmes victimes''.

Exerce son emprise constamment par des moyens bien choisis, pour que sa victime parvienne jamais à prendre du recul pour réfléchir.

Plus sa victime le/la cotoie, plus il/elle l'enferme dans son ''monde'' en "la collant" , ne lui permettant pas de penser à fuir. 

Il/elle cultive son image et fait semblant de donner le change.

Il/elle utilise ''la morale et les valeurs'' de sa victime, qu'il ne possède pas lui même, pour arriver à la duper , en la séduisant en miroir avec les attentes émotionnelles et personnelles de cette dernière.

Il/elle se sert largement du double sens des mots pour manipuler, mais au final ne dit rien de concret, ainsi il/elle reste libre d'agir comme il/elle le désire et ne s'investit jamais dans ses relations. Personne n'est jamais assez bien pour lui/elle, car dans sa faille narcissique, il/elle a surévaluer son image et personne ne peut ''le/la dépasser''. Ceci peut expliquer pourquoi sa victime va tenter de répondre constamment à ses besoins, pour remplir sa faille narcissique qui ne se comblera jamais. Il/elle aurait bloqué ses émotions durant l'enfance, pour se préserver d'une mère ou d'un pére au même profile, d'où son incapacité à être empathique et à comprendre et ressentir les émtions de ses victimes et de ses proches.

Communique de façon contradictoire, ce qui lui permet de faire perdre ses repères et sa capacité d'analyse à sa victime qui se positionne alors facilement sous son joug (injonctions paradoxales). Il/elle devient ainsi l'objet de désir pour sa victime, qui perd toute notion de sa réalité, "son moi" étant affabli fortement. Son envahissement constant empêche de réfléchir à ce que vous vivez avec lui. Au début de vore rencontre, il vous place sur un piedestal, puis veut vous subtiliser tout le bien qui est en vous, pour en faire usage, pour redorer son image fragile.

Pour se revaloriser, attribut à l'image de la victime qu'il dévalorise tout le temps ses propres failles et remet au fur et à mesure en cause tout ce que dit et pense sa victime, pour mieux la dominer.

Si c'est un homme c'est souvent un Don Juan qui vérifie sans cesse le pouvoir de son image et préfère "quitter l'autre pour ne pas être quitté" (pour ne pas s'effondrer) . Si c'est un femme, c'est la plus fine des manipulatrices et des perverses que l'ont n'imagine pas, elle est sans limite.

Est généralement très possessif (ve), car deteste être trompé (ée)mais infidèle, car c'est un(e) vampire énergétique qui se nourri des autres.

Pense ne jamais devoir rien à personne, pas même le respect, pense cependant que tout lui est dù et va grandir en puissance vers les interdits.

La personnalité toxique est généralement intelligent(e) et très souvent brillant(e), charmant(e) en apparence, si bien qu'il/elle captive son entourage, qui ne se doute de rien (si c'est une femme, c'est une personnalité autoritaire, dominatrice, capable d'aller très loin dans son désir de détruire. Elle ne se confronte jamais directement à ses victimes et utilise sa cour pour se faire valoir). Sa personnalité est scindée en 2, mais elle reste pas détectable par ses fréquentations).

Il/elle enverra les autres au front, pour ne pas salir son image et il/elle manipule le groupe à merveille, car devant le groupe il/elle se montre très gentil(le) docile, brillant(e) et timide...dans la séduction et dans la juste mesure.

''Le terrain de prédilection, l'instrument majeur de la perversion narcissique...c'est la parole''. Paul - Claude Racamier.

"Le langage est son arme, plus redoutable peut-être que les violences physiques. Il s'en sert pour obtenir l'assujetissement de son partenaire". Simone Korff-Sausse.

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                              (c) Copyright Nicole HORTANCE 2009-2019